Lexique

Dos carré collé

by admin on 31 août 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : Dos carré collé

La reliure en dos caré collé, est une reliure industrielle permettant d’assembler les différents feuillets ou cahiers d’un ouvrage, d’une brochure ou d’un magazine.

Les cahiers seront assemblés dans l’ordre et découpé sur l’arrière du cahier, afin d’obtenir un dos plat et droit. L’assemblage sera différent dans le cas d’un dos carré cousu. La brochure sera alors entaillée sur le dos afin de faire pénétrer la colle et assurer une parfaite adhérence entre chaque feuillet et la couverture.

Pour finir, la couverture ajoutée aux feuillets sera massicotée sur les trois côtés afin de n’avoir aucune feuille qui dépasse.

N’hésitez pas à faire votre demande de devis à l’imprimerie Paris Deezignr pour l’impression de vos support de communication en dos carré collé (brochures dos carrée collé, dossier de presse, catalogue, etc).

dos-carre-colle-imprimerie-paris

BAT (Bon à tirer)

by admin on 30 juillet 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : BAT

À la fin du travail de photogravure ou de PAO, lorsque la page complète est assemblée, les images et les textes mis en place et les couleurs ajustées, un contrôle est effectué au moyen d’une épreuve sur papier, d’abord dans un but interne pour vérifier le travail accompli et pour soumettre également celui-ci à l’approbation du client. Celui-ci peut alors demander des corrections ou des modifications et une nouvelle épreuve devra lui être soumise.

Lorsque le client est satisfait et accepte le résultat, il signe et date cette épreuve qui devient le « bon à tirer » (« BAT »). Ce document déclenche alors le travail de l’imprimeur, la réalisation de la forme imprimante et sera son référentiel (l’étalon en quelque sorte).

Il guidera l’imprimeur qui devra se conformer à l’« image » de ce BAT tout au long du tirage.

En principe, cette épreuve doit être fournie par le studio de création au client, puis confiée à l’imprimeur (Imprimerie Paris DeeZigne) une fois signée. Parfois, on demande à l’imprimeur de la fournir, mais cela ne doit pas être la règle, la création étant propriété (et responsabilité) de celui qui la réalise.

Epreuves

by admin on 30 juillet 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : Epreuves

Le document numérique achevé, on va produire l’épreuve contractuelle (appelée abusivement Cromalin ou Iris, qui sont des marques de systèmes d’épreuves) qui anticipera l’aspect définitif et la conformité du travail (la typographie, l’emplacement des illustrations, le respect des couleurs). Ce document devenu « bon à tirer » servira de référence à l’imprimeur qui devra en respecter l’aspect. L’épreuve est dite contractuelle car elle sert de référence en cas de litige.

L’épreuve peut être produite à partir des films, elle est « analogique » (Cromalin, MatchPrint) ou à partir du fichier numérique finalisé et dite alors « numérique » (Iris, Cromalin Digital).

Par le passé les épreuves étaient réalisées en photogravure sur des presses à contre-épreuves donnant un résultat assez flatteur mais difficile à reproduire par l’imprimeur. Cependant beaucoup d’imprimeries étant équipées de presses imprimant deux couleurs à la fois, elles demandaient au photograveur des épreuves accompagnées de « gammes progressives » déclinaison des assemblages de couleurs utilisés par la machine de l’imprimeur (gamme verte pour certains, violette pour d’autres). L’évolution du nombre de presses 4-couleurs est telle ainsi que le coût démesuré de l’investissement et la complexité pour le photograveur que ce genre d’épreuves a été totalement abandonné.

Dibond®

by admin on 30 juillet 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : Dibond®

Le Dibond® est une marque de substrat rigide appartenant à la catégorie de matériau « Panneaux Composite Aluminium ». Comme tous les matériaux de cette catégorie, le Dibond est un matériau composite. Il a une structure en sandwich où deux plaques d’aluminium sont thermoliées à une plaque centrale de polyéthylène solide.

Le Dibond est plus léger que l’aluminium, mais il a été conçu de façon à garder sa grande rigidité et sa planéité. Il est inoxydable, imputrescible, résiste à la corrosion, aux UV et aux chocs. Les plaques de Dibond sont habituellement proposées avec une épaisseur de 2, 3 ou 4 mm.

Photogravure

by admin on 30 juillet 2014

Imprimeur Paris DeeZigne : Photogravure

Le photograveur va, grâce au scanner, numériser les images et les divers éléments qui composeront la page finalisée. Il a en charge la retouche des images avec un logiciel dédié : ajustement de la colorimétrie et du contraste des images, élimination des poussières, des défauts, et mise à l’échelle…

Il se charge également de l’assemblage et de la mise en place des éléments qui composent la page (souvent seront incorporés plusieurs images, du texte et des fonds de couleurs). Il substituera alors à la « maquette de placement » une image finalisée en « haute définition » et fournira à l’imprimeur soit des films obtenus par « flashage », soit un fichier numérique contrôlable par l’intermédiaire d’un système OPI.

Imprimerie numérique

by admin on 30 juillet 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : Numérique

Les procédés d’impression numérique ont trois caractéristiques principales:

  1. L’impression se fait de façon continue de l’ordinateur au tirage, sans interruption du flux numérique.
  2. L’image est imprimée sur le support sans utiliser de forme imprimante.
  3. L’image imprimée peut être modifiée à chaque exemplaire imprimé, ce qui permet de remplacer à la volée des passages de textes ou des illustrations. Les informations modifiées sont appelées « données variables ». L’impression de données variables ne diminue pas la vitesse d’impression, et permet d’accroître la valeur ajoutée de l’imprimé.

Papiers

by admin on 30 juillet 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : Papiers

Papiers couchés :

Le papier couché est un papier à la surface de laquelle a été déposée une solution de charges minérales, appelées pigments, (kaolin, carbonates de calcium…) qui est par la suite séchée. Cette opération, appelée « couchage » vise à uniformiser l’état de surface du papier afin d’améliorer la qualité de l’impression. En fonction du type de papier couché recherché, la quantité de couche déposée varie.

Le papier couché est essentiellement utilisé pour l’impression des magazines, des catalogues et des publicités.

Papiers offset :

Ce papier non-couché (offset) au toucher naturel est obtenu grâce à un calandrage optimal de sa surface. Ils permettent la réalisation d’une vaste gamme d’applications en assurant une reproduction fidèle des images et un très bon rendu d’impression.
Il est utilisé pour le papier à en-tête, les cartes de correspondance, les enveloppes etc…

Papiers de création :

Le papier de création est un papier de type texturé ou non. Il possède une variété d’effets, de textures, de matières, de surfaces que les créateurs et graphistes utilisent pour donner le meilleur rendu possible. Ils renforcent l’impact et transmettent l’esprit de vos documents. Leur usage est adapté à tout document d’image haut de gamme, de luxe ou de prestige.

Papiers recyclés :

Les papiers recyclés sont des papier 100% naturel, issus d’une production respectueuse de l’environnement. Le concept industriel permet de revaloriser 100% des résidus de production de ce papier recyclé.
L’imprimerie Paris DeeZigne utilise des papiers recyclés 100%, à la blancheur naturelle, afin d’assurer une excellente reproduction des images.

Formats

by admin on 30 juillet 2014
  • A0: (L) 840 mm x (H) 1189 mm.
  • A1: (L) 594 mm x (H) 840 mm.
  • A2: (L) 420 mm x (H) 594 mm.
  • A3: (L) 297 mm x (H) 420 mm.
  • A4: (L) 210 mm x (H) 297 mm.
  • A5: (L) 148 mm x (H) 210 mm.
  • A6: ( (L) 105 mm x (H) 148 mm.
  • DL: (L) 210 mm x (H) 100 mm.

Format à la française : On dit qu’un livre ou une brochure de format rectangulaire est à la Française lorsque les lignes de texte sont parallèles au petit côté de ce format. Format dont la plus grande dimension est la hauteur. Se dit également en portrait.

Format à l’italienne : On dit qu’un livre ou une brochure de format rectangulaire est à l’Italienne lorsque les lignes de texte sont parallèles au grand côté de ce format. Format dont la plus grande dimension est la largeur. Se dit également en paysage.

DIN-A0-A1-A2-A3-A4-A5-A6-A7-A8-format-papier

Façonnage

by admin on 30 juillet 2014

Imprimerie Paris DeeZigne : Façonnage

Une fois le travail d’impression terminé, les travaux complexes comprenant plusieurs cahiers assemblés et disposés selon l’imposition choisie se présentent soit sur une feuille à plat et en « pile » (c’est le cas des machines à feuilles) ou en bande continue (c’est le cas des rotatives).

Il est alors nécessaire de récupérer individuellement chaque feuillet ou chaque cahier et de finaliser le produit.

C’est le travail de finition appelé « façonnage » qui comporte plusieurs opérations : pliage du cahier (pour retrouver les pages dans l’ordre normal de lecture après la pliure), massicotage (pour couper le document au format définitif), assemblage des cahiers (par piqûre, collage, dos carré collé ou agrafage), reliure (dans le cas de livres ou revues de luxe) et distribution.

Dans le cas des rotatives, les opérations de pliage, massicotage et même l’assemblage sont souvent automatisées et réalisées en continu sur la même machine.

Les techniques diffèrent quelque peu s’il s’agit de magazines, de livres, d’étiquettes ou des journaux.

  • Le massicotage consiste à couper les feuilles au format définitif car on travaille toujours avec un format de papier légèrement plus grand, cet excédent appelé « coupe » ou « rogne » assure une présentation plus nette de l’image après massicotage.
  • La pliure se fait avec une plieuse (dans le cas d’un cahier de plusieurs pages) dans un ordre précis afin que les pages (folios) se suivent dans le bon ordre de lecture. Il existe différentes sortes de plis ; le pli croisé, le pli parallèle, le pli économique, en accordéon, le pli roulé, en porte-feuille…
  • Il y a trois sortes de plieuses : à couteaux, à poches et mixtes qui combinent les deux précédentes.